Add to My Yahoo! Add to NetvibesAdd to Google
fr en it  
  Mercredi 26 novembre 2014  
Aide ¦ rédaction ¦ contact ¦ ¦
Rechercher

REVUE DE PRESSE

29 mars contre 7 février 26/03/2014 | 13:27:52

La presse évoque la commémoration de la lutte d'indépendance du 29 mars 1947, et constate que les victimes de l'affaire du 7 février, une affaire éminemment politique, sont beaucoup mieux traités.

Le journal La Nation a écrit à ce sujet: « Ironie de l’histoire, ces anciens combattants de la lutte nationalistes ont mis du temps pour bénéficier de la juste reconnaissance des autorités étatiques successives depuis l’indépendance. Gratifiés d’une maigre pension de l’ordre de 16.611Fmg par an à partir de 1981, ils percevront 480.000 Fmg par an en 2007. A l’heure actuelle au nombre de 2.185 ces véritables héros de la nation touchent désormais 577.000 Fmg par trimestre. Le plus vieux d’entre eux est âgé de 101berges et habitent dans les District d’Ambohidratrimo. Le comble c’est qu’on ne se souvient d’eux que seulement la journée du souvenir du 27 mars 1947 chaque année, pour les exhiber. Il est vrai qu’ils ont droit aux honneurs militaires devant le Mausolée et à Ambohijatovo, mais un plus sous forme d’avantages matériels (habillements pour vieillards aux approches des nuits froides d’Avril au moins de juillet) et pourquoi pas un toit digne de leur rang n’auraient pas été superflus… Or, sans sous-estimer l’esprit qui avait aminé les victimes du 7 février 2009, il se trouve que ces derniers sont mieux considérés et mieux lotis que leurs aînés de l’an 1947. Sacrifiés au nom d’un évènement très controversé qui a permis aux dirigeants de la Transition de prendre le pouvoir, ces personnes qui portent dans leur chair, la douleur et la souffrance des séquelles des blessures de ce Samedi Noir gagnent 1 million de Fmg par individu et par mois. La comparaison est tout juste avancée pour bien faire comprendre qu’il y a 2 poids et 2 mesures basés sur la partialité intéressé et spectaculaire d’un régime transitoire rempli de « m’as-tu-vu ? » plutôt porté sur le paraître »


 

Envoyer cet article à un ami

 

Commentez cet article (1)

 

Imprimer

(1) Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article

LISEZ AUSSI

09/01/2012 | 07:18:04
Les journalistes Malgaches réunis au collège de la Sainte-Famille, à Antananarivo, le 7 janvier, ont décidé de mettre en place un syndicat. Lequel devra faire face aux abus des autorités publiques. Le syndicat est présidé par Rocco Rasoanaivo de La Gazette de la Grande Ile. C'est une réaction aux différentes formes de pression à l'endroit des journalistes de la capitale, dont la lettre de mise en demeure adressée à Tv Plus, la convocation à la gendarmerie du directeur de publication du journal Le Courrier de Madagascar, le communiqué de l'armée s'apparentant à une menace voilée à l'égard des journalistes, la mise en place d'une commission d'éthique par le ministre Harry Rahajason etc. Le syndicat se veut être ainsi la nouvelle entité qui essaiera de fédérer les journalistes Malgaches, étant donné que le bureau de l'Ordre ne fonctionne plus. [Voir]

20/12/2011 | 10:08:20
Christian Chadefaux est un journaliste français qui a travaillé à Madagascar pendant plusieurs décennies. Il était contraint de quitter le pays sous l'ère Marc Ravalomanana. Son pragmatisme vis-à-vis de la gestion de la Transition et de l'évolution de la crise politique malgache a étonné plus d'un. Avant la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Andry Rajoelina à l'Elysée, Christian Chadefaux a écrit une lettre ouverte...à la France. Une lettre ouverte reproduite par des organes de presse d'Antananarivo et dont voici la teneur: [Voir]

01/07/2011 | 14:55:38
Les journalistes de la capitale disposent dorénavant d'un nouveau local pour se rencontrer, se ressourcer et travailler. Un nouveau centre de presse a été inauguré le 30 juin à Antsakaviro, dans le centre d'Antananarivo. [Voir]

26/10/2010 | 16:26:51
Le journal de l'Economie, une publication hebdomadaire, deviendra très bientôt le premier quotidien économique de Madagascar. Ce journal a vu le jour cette année, alors que le pays est en pleine crise politique doublée d'une récession économique. [Voir]

23/09/2010 | 17:18:13
La radio Fahazavàna, appartenant à l'église protestante FJKM, a été fermée par les autorités le 20 mai dernier. Dix employés de la station dont six journalistes ont été par la suite emprisonnés. Ils viennent d'obtenir une liberté provisoire et pensent déposer une requête au Tribunal pour demander la réouverture de la radio. [Voir]

07/10/2009 | 15:28:08

14/04/2009 | 17:52:04
Après une convention signée avec le ministère des Finances de la Transition, le Groupe Tiko se rétracte et « refuse » de tourner car les conditions ne s'y prêtent pas. Les autorités brandissent la menace de la saisie des biens. [Voir]

25/03/2009 | 11:55:52
Madagascar n'est pas encore à l'abri d'une météore. La partie sud-ouest de l'île est actuellement menacée par Izilda. [Voir]

23/03/2009 | 10:13:16
La majorité de la population malgache n'a pas accès à l'eau potable. Des projets sont en cours pour changer la donne. [Voir]

NEWSLETTER

Accédez GRATUITEMENT aux articles et recevez tous les jours Madonline dans votre boite-aux-lettres (offre limitée).

Entrez votre adresse email ici: