Add to My Yahoo! Add to NetvibesAdd to Google
fr en it  
  Mercredi 17 septembre 2014  
Aide ¦ rédaction ¦ contact ¦ ¦
Rechercher

REVUE DE PRESSE

Selon le journaliste français Christian Chadefaux, Marc Ravalomanana "reviendra au pouvoir" 20/12/2011 | 10:08:20

Christian Chadefaux est un journaliste français qui a travaillé à Madagascar pendant plusieurs décennies. Il était contraint de quitter le pays sous l'ère Marc Ravalomanana. Son pragmatisme vis-à-vis de la gestion de la Transition et de l'évolution de la crise politique malgache a étonné plus d'un. Avant la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Andry Rajoelina à l'Elysée, Christian Chadefaux a écrit une lettre ouverte...à la France. Une lettre ouverte reproduite par des organes de presse d'Antananarivo et dont voici la teneur:

Vous allez recevoir ce mercredi 7 décembre au palais de l’Élysée et pour un entretien, Andry Rajoelina, le jeune DJ-putchiste de Madagascar qui ne doit qu’à vous, La France, d’être « président » d’une transition qui s’éternise et s’enlise dans le marigot post-colonial de la françafrique. Votre ambassadeur à Antananarivo, Jean-Marc Châtaignier, n’en est-il pas un pur rejeton, puisque son père spirituel n’est autre qu’Alain Joyandet, votre ex-ministre de la Coopération ? Monsieur le Président, souvenez-vous… Le petit Rajaolina s’est réfugié à l’ambassade de France au plus chaud des événements du début 2009 dans la capitale malgache, réflexe normal pour un citoyen français, fils d’un général français, menacé par des étrangers, fussent-ils, aussi mais accessoirement, ses compatriotes… Quel profil idéal que cette marionnette pour remettre la main sur Madagascar, après en avoir été relativement chassé par le petit laitier Ravalomanana. Si le Quai d’Orsay, qui compte quelques vrais diplomates éclairés et fins connaisseurs de Madagascar, était encore écouté au lieu de la racaille françafricaine de la cellule élyséenne « spécialisée », il vous conseillerait, plutôt, de tout faire pour que Ravalomanana revienne au pouvoir. Grâce à vous, La France. Si votre ambassadeur à Antananarivo dispose de quelques heures de travail entre les défilés de mode, l’inauguration de pissotières (!) et ses altercations publiques avec un député malgache, il devrait savoir que la grande majorité de la population malgache, qui n’est pas celle qu’il fréquente, attend le retour de Ravalomanana avec impatience. Alors… Ne serait-il pas intelligent et sage de contribuer à ce retour, puisque de toute façon, il reviendra au pouvoir. Et comme c’est vous, La France, qui l’en avez chassé et qu’il est réputé très rancunier, vous pourrez faire une croix sur ce fleuron de la colonisation française. Monsieur le Président, Vous êtes informé, chaque jour, du nombre de morts en Syrie, comme vous l’avez été pour la Libye, la Tunisie, l’Afghanistan, l’Egypte… Savez-vous combien de Malgaches meurent chaque jour de faim, de manque de soins, de désespérance, de violences économiques dans un pays en paix et qui ne connaît pas et n’a jamais connu de guerre civile ? Quelle belle prime l’Occident offre-t-il, là, à la paix et à la sagesse. Et quelle chance vous avez, vous, La France, que les Malgaches soient si gentils, à l’image de celui, servile et docile, que vous allez recevoir… Monsieur le Président, Ah ! Oui… « L’Africain n’est pas entré dans l’Histoire », ou quelque chose d’aussi subtil… Qui l’en a empêché ? Vous, La France. ! En effet, pourriez-vous me citer une seule ancienne colonie française qui n’est pas, aujourd’hui et plus de 50 ans après « Les soleils des indépendances », passez-moi l’expression, même si vous en êtes, dit-on, coutumier : dans la merde ? ! Vive La France. Christian Chadefaux


 

Envoyer cet article à un ami

 

Commentez cet article (1)

 

Imprimer

(1) Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article

LISEZ AUSSI

21/08/2014 | 15:20:09
Le projet de loi sur la Décentralisation a été adopté à l’Assemblée Nationale. Mais par prudence, les députés ont préféré ne pas encore débattre sur l’article qui évoque la situation particulière de la capitale qui allait être subdivisée en six communes distinctes. [Voir]

07/08/2014 | 19:41:44
La presse a noté que les auteurs de délits d'opinion sont aussi sévèrement réprimés que les pédophiles dans la loi sur la cybercriminalité à Madagascar. [Voir]

08/05/2014 | 08:20:17
Le nouveau Premier ministre, Kolo Roger, n’a pas pu diriger un conseil de gouvernement, trois semaines après la formation du nouveau gouvernement. Une situation qui n’arrange pas tout le monde. [Voir]

26/03/2014 | 13:27:52
La presse évoque la commémoration de la lutte d'indépendance du 29 mars 1947, et constate que les victimes de l'affaire du 7 février, une affaire éminemment politique, sont beaucoup mieux traités. [Voir]

09/01/2012 | 07:18:04
Les journalistes Malgaches réunis au collège de la Sainte-Famille, à Antananarivo, le 7 janvier, ont décidé de mettre en place un syndicat. Lequel devra faire face aux abus des autorités publiques. Le syndicat est présidé par Rocco Rasoanaivo de La Gazette de la Grande Ile. C'est une réaction aux différentes formes de pression à l'endroit des journalistes de la capitale, dont la lettre de mise en demeure adressée à Tv Plus, la convocation à la gendarmerie du directeur de publication du journal Le Courrier de Madagascar, le communiqué de l'armée s'apparentant à une menace voilée à l'égard des journalistes, la mise en place d'une commission d'éthique par le ministre Harry Rahajason etc. Le syndicat se veut être ainsi la nouvelle entité qui essaiera de fédérer les journalistes Malgaches, étant donné que le bureau de l'Ordre ne fonctionne plus. [Voir]

01/07/2011 | 14:55:38
Les journalistes de la capitale disposent dorénavant d'un nouveau local pour se rencontrer, se ressourcer et travailler. Un nouveau centre de presse a été inauguré le 30 juin à Antsakaviro, dans le centre d'Antananarivo. [Voir]

26/10/2010 | 16:26:51
Le journal de l'Economie, une publication hebdomadaire, deviendra très bientôt le premier quotidien économique de Madagascar. Ce journal a vu le jour cette année, alors que le pays est en pleine crise politique doublée d'une récession économique. [Voir]

23/09/2010 | 17:18:13
La radio Fahazavàna, appartenant à l'église protestante FJKM, a été fermée par les autorités le 20 mai dernier. Dix employés de la station dont six journalistes ont été par la suite emprisonnés. Ils viennent d'obtenir une liberté provisoire et pensent déposer une requête au Tribunal pour demander la réouverture de la radio. [Voir]

07/10/2009 | 15:28:08

NEWSLETTER

Accédez GRATUITEMENT aux articles et recevez tous les jours Madonline dans votre boite-aux-lettres (offre limitée).

Entrez votre adresse email ici: