Dimanche , 20 mai 2018
enfrit

Contexte pré-électoral : Des officiers à la retraite interpellent les dirigeants

Dans une déclaration qu’ils ont rendue publique, une vingtaine d’officiers de l’armée et de la gendarmerie à la retraite ont attiré l’attention des dirigeants actuels sur les « risques d’une nouvelle crise » dans la Grande Ile.

Pour ces généraux et colonels à la retraite, la situation qui prévaut à Madagascar actuellement peut dégénérer si aucune mesure n’est prise. Ils ont évoqué la « corruption » qui mine le pays et les conditions chaotiques dans lesquelles ont été adoptés les projets de loi organiques qui vont régir les prochaines élections à Madagascar.

Les officiers ont également dénoncé dans leur déclaration, « le phénomène d’insécurité » qui mine le pays, « la généralisation de la corruption » et la « violation de la Constitution », qui risquent d’engendrer des « conflits politiques graves ».

« Nous avons tenu à effectuer cette déclaration afin de prévenir une nouvelle crise politique dans le pays alors que cette année est une année électorale », a affirmé le porte-parole des officier à la retraite, le général René Daniel Rakotondramanana. Pour les officiers retraités, « il s’agit d’une prise de responsabilité face au danger qui menace la nation ».

La hiérarchie militaire, proche des dirigeants actuels, voit toutefois la situation d’une autre manière. Sur la chaîne publique, le ministre de la Défense, le général Béni Xavier Rasolofonirina, a réitéré l’importance du « devoir de réserves » pour les officiers retraités. Une réaction assez logique en sachant qu’un passage de la déclaration des officiers retraités vise les chefs militaires en poste : « A nos cadets qui sont en activité, les forces de sécurité doivent se focaliser sur la protection des citoyens et de leurs biens, elles ne doivent en aucun cas constituer une force de répression ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>