Mardi , 12 décembre 2017
enfrit
Ile de Sainte Marie : Quatre individus arrêtés pour le meurtre d’un couple français

Ile de Sainte Marie : Quatre individus arrêtés pour le meurtre d’un couple français

La gendarmerie annonce l’arrestation de quatre individus à la suite du meurtre d’un jeune couple français sur l’île touristique de Sainte Marie, au Nord-est de Madagascar. Des dizaines de personnes ont été en outre enquêtées. L’implication directe ou indirecte des personnes arrêtées n’est toutefois pas avérée pour le moment.

Les circonstances exactes et le mobile du crime ne sont pas connus non plus jusqu’à présent. On sait par contre que les jeunes Français âgés tous deux d’une vingtaine d’années ont été tués à coup d’objets solides sur leur tête quelque temps après leur sortie d’une soirée festive dans une boîte de nuit de Sainte Marie.

Le ministère français des Affaires étrangères a parlé d’ « un crime odieux qui a coûté la vie à deux ressortissants français », le dimanche 21 août dernier. Le ministre Jean Marc Ayrault s’est entretenu au téléphone avec son homologue malgache, Atallah Béatrice, au sujet de ce double meurtre. Le ministre français souhaite « que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce terrible assassinat ». Jean Marc Ayrault a également « formé le vœu que, d’une manière générale, la sécurité des Français présents à Madagascar soit assurée » d’après un communiqué laconique publié sur http://www.diplomatie.gouv.fr/

Pour le moment, les autorités malgaches sont très prudentes sur le cas de ces deux Français assassinés à Sainte Marie. Le Secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie, le général Didier Paza, a évoqué la nécessité du secret de l’enquête. La mobilisation est toutefois quasi générale, puisque ce n’est pas la première fois que des ressortissants français sont assassinés à Madagascar au cours des dernières années et que les autorités françaises interpellent la partie malgache.

Les deux victimes ont travaillé pour l’association Cetamada en tant que bénévoles. Depuis 2009, Cetamada œuvre pour la préservation des populations de mammifères marins et de leur habitat à Madagascar. Le meurtre des deux Français a eu lieu justement en marge des événements relatifs au passage des baleines à bosse au large de Sainte Marie.