Add to My Yahoo! Add to NetvibesAdd to Google
fr en it  
  Mardi 2 septembre 2014  
Aide ¦ rédaction ¦ contact ¦ ¦
Rechercher

POLITIQUE

16/07/2012 | 21:30:16
La SADC hausse le ton et pose un ultimatum à Andry Rajoelina et à Marc Ravalomanana de trouver un accord pour mettre fin à la crise politique malgache. Cette solution passe par une rencontre entre les deux protagonistes, d’ici le 31 juillet. L’ultimatum s’adresse plus au chef de la transition qui a cherché à repousser ladite rencontre puis à poser des conditions malgré une prédisposition affichée. [Voir]

16/07/2012 | 18:53:44
Le projet de loi organique n°015/2012 sur la prochaine élection présidentielle a été voté par le parlement de la transition, adopté « unilatéralement » par la mouvance Rajoelina et ses alliés. Il comporte quelques articles censés empêcher le président en exil Marc Ravalomanana de se porter candidat alors que les petits candidats autres que Andry Rajoelina seront freinés par la caution de 50 millions d’ariary. [Voir]

07/07/2012 | 22:06:22
De retour au pays après un périple en Europe, le premier ministre Omer Beriziky a annoncé l’obtention partielle d’une aide européenne non remboursable en faveur de Madagascar. Les aides budgétaires seront débloquées dès que le pays montre un signe fort vers le retour à l’ordre constitutionnel. [Voir]

29/06/2012 | 23:19:25
Les choses se précisent pour la rencontre entre le président en exil Marc Ravalomanana et le président de la transition. Le bureau de liaison de la SADC annonce que l’organisation de ce rendez-vous entre les deux principaux protagonistes de la crise malgaches est en cours. La disponibilité soudaine de la France, de la COI et de l’UA suscite de la méfiance à propose d’une présumée tentative de reprise du contrôle de Madagascar. [Voir]

25/06/2012 | 22:39:57
Revenu au pays après avoir participé à la conférence internationale Rio+20, le président de la transition rappelle les engagements qu’il a pris pour Madagascar devant le reste du monde. Il a abordé le sujet politique, promettant de donner l’exemple et de faire preuve de responsabilité devant la crise. Sur le plan social, celui qui est accessoirement chef des armées promet la capitulation des dahalo voleurs et assassins d’ici deux ou trois jours. [Voir]

14/06/2012 | 16:59:19
La date de la rencontre entre le président en exil Marc Ravalomanana et le chef de la transition Andry Rajoelina crée déjà la discorde avant qu’elle ne soit fixée. Avant ou après le 26 juin, dans quels pays, les deux mouvances ont deux positions opposées ! En tout cas, on revient au point de départ avec la rencontre entre les deux principaux protagonistes de la crise politique à Madagascar. [Voir]

04/06/2012 | 21:23:02
La SADC va organiser une rencontre entre les deux protagonistes principaux à l’origine de la crise politique malgache pour débloquer la situation. Marc Ravalomanana en a fait la demande. Andry Rajoelina de plus en plus acculé à jeté du lest et accepte de rencontrer celui qu’il a renversé par un coup d’Etat en 2009. L’organisation régionale va remettre Joaquim Chissano en selle pour conduire la médiation. [Voir]

31/05/2012 | 22:06:14
La HAT et la mouvance Rajoelina, usées par le pouvoir illégitime, ont fait de l’organisation d’élections une priorité en 2012. La CENI-T ne s’est pas avancée à fixer un calendrier, mais n’a pas souhaité fâcher le régime en laissant une porte ouverte à cette possibilité. L’équipe de Béatrice Atallah promet de pouvoir raccourcir de deux mois le délai de 8 mois estimés nécessaires par les experts des Nations-Unies, en citant des conditions qui ne dépendront pas de la Commission électorale. [Voir]

20/05/2012 | 19:31:21
C’est sous les feux des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc que les milliers de manifestants revendiquant la réouverture de la place de la démocratie et la liberté d’expression ont été dispersés par les éléments des forces de l’ordre de la HAT. Dépêchant des hommes cagoulés et lourdement armés pour une opération de maintien de l’ordre, le général Richard Ravalomanana est en embuscade, tapis derrière l’application de la loi et le fait que ladite place est une propriété privée, celle de la Commune urbaine d’Antananarivo. [Voir]

09/05/2012 | 22:33:47
Toutes les décisions prises par l’Etat dans la résolution de la crise liée à la grève des enseignants sont unilatérales. Après, l’échec de la stratégie du bâton et de la carotte du ministre de l’Education nationale, c’est le premier ministre qui revient à la charge avec une meilleure de proposition à 25 milliards d’ariary et les menaces en moins. Les enseignants vont-ils accepter de cesser le mouvement et se contenter de 11% de ce qu’ils revendiquent ? [Voir]

NEWSLETTER

Accédez GRATUITEMENT aux articles et recevez tous les jours Madonline dans votre boite-aux-lettres (offre limitée).

Entrez votre adresse email ici: