dimanche , 2 octobre 2022
enfrit
Après la nomination d’un nouveau ministre, la radio nationale et la télévision nationale malgaches entrent dans une nouvelle ère.

L’audiovisuel public dans l’expectative

Dès la nomination d’une nouvelle tête au ministère de la Communication, les employés des médias publics s’attendent à une nouvelle donne.

Le second gouvernement de Monja Roindefo a placé une jeune femme, Nathalie Rabe, au département de la Communication, séparé cette fois de celui de la culture, et de celui des postes et des télécommunications. 

Connue depuis longtemps dans le monde de la publicité pour avoir été co-gérante de l’agence Noovo- Com, Nathalie Rabe devra se consacrer à un domaine plutôt sensible. 

Les agents de la radio nationale (RNM) et de la télévision nationale (TVM) s’attendent, d’abord, à de nouvelles nominations à la tête des deux entités. C’est fort probable, même si ce n’est pas automatique. Depuis toujours, chaque ministre de la Communication a pris soin de désigner à la tête de la RNM et de la TVM des personnalités qui lui conviennent. 

Membre du parti Leader Fanilo et familière dans le milieu associatif pour avoir été très active au sein de la Jeune Chambre Economique, Nathalie Rabe a suffisamment de connaissance pour diriger l’audiovisuel public, à sa nouvelle manière. Le remplacement des principaux responsables n’est toutefois pas un passage obligé.

Etant donné que la communication gouvernementale passe essentiellement à travers les médias publics, la mission de Nathalie Rabe s’avère assez délicate. D’autant que la gestion de la crise politique s’effectue en partie à travers la gestion de la communication.

Le risque est grand en tous cas pour le ministère de procéder à une nouvelle censure déguisée des informations qui passent à la RNM et à la TVM. Des sources indépendantes ont, à titre d’exemple, indiqué que l’intervention téléphonique de l’ancien président Didier Ratsiraka sur les ondes de la RNM pour dénoncer la mise en place du nouveau gouvernement de Monja Roindefo n’était pas du tout du goût des proches collaborateurs du Premier ministre. 

La passation de service entre Nathalie Rabe et Gilbert Raharizatovo, qui se contente désormais du département de la Culture et du Patrimoine, a été effectuée moins de 24 heures après la nomination du nouveau gouvernement. Le changement devra s’opérer très vite.