Samedi , 20 octobre 2018
enfrit
RN 44 : Une nouvelle promesse de réhabilitation

RN 44 : Une nouvelle promesse de réhabilitation

La route nationale menant vers Ambatondrazaka sera-t-elle enfin réhabilitée ? La question se pose à la suite d’une nouvelle promesse des dirigeants malgaches. Mais le doute est permis. Ce n’est pas la première fois, en effet, que les autorités promettent aux habitants de la région une réhabilitation de la route nationale 44. Mais aucun gouvernement du pays n’est parvenu à concrétiser sa promesse, pour différents motifs.

En marge de la commémoration des événements du 29 mars 1947, à Moramanga, le président Hery Rajaonarimampianina a promis lui aussi de réhabiliter la RN 44. L’axe Moramanga-Ambatondraza, dans le centre-Est de Madagascar, mesure un peu plus de 150 kilomètres. Une cinquantaine de kilomètres seulement est en bon état. Le reste se trouve dans une situation lamentable. En saison sèche, c’est la poussière, et en saison des pluies c’est la boue.

Depuis plusieurs décennies, les régimes politiques se succèdent à Madagascar et ont tous apporté leur lot de promesse, mais chaque gouvernement s’est limité à réhabiliter quelques kilomètres, et plus rien par la suite.

Pourtant, la route d’Ambatondrazaka a été depuis toujours l’unique axe qui dessert le grenier à riz de la région Alaotra. C’est une route stratégique sur le plan socioéconomique. La saison des pluies a encore aggravé la situation. En début d’année, les transporteurs ont effectué une grève d’avertissement pour alerter l’opinion publique et afin d’attirer l’attention des autorités. Ils attendent, avec scepticisme pour le moment, la suite des événements.