dimanche , 29 janvier 2023
enfrit

700.000 personnes touchées par la famine dans le Sud

La situation ne s’améliore guère dans la partie Sud de Madagascar. Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) évoquent une hausse d’environ 100.000 personnes supplémentaires touchées par la famine dans les régions Sud de l’île. Ce qui ramène à environ 700.000 le nombre des individus souffrant du manque de nourriture dans ces régions.

Dans le but de trouver une issue à la catastrophe, une réunion de travail est programmée dans une ville du Sud du pays les 18 et 19 février. Quatre aspects de la famine seront évoqués. Tout d’abord le volet urgence, ensuite le volet social et celui économique ainsi que le volet concernant la gouvernance. La réunion de travail initiée par le gouvernement est censée permettre d’établir une stratégie afin de solutionner la famine très fréquente dans le Sud de la Grande Ile.

Régulièrement frappées par la sécheresse, les régions du Sud de Madagascar sont fréquemment victimes de la famine. Depuis des décennies, l’insuffisance de l’eau est à l’origine de problème chronique de malnutrition, mais la solution définitive n’a jamais été trouvée. La population achète de plus en plus cher le bidon d’eau tandis que certaines familles se nourrissent avec des fruits de cactus pour assurer leur survie.