vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Le chef de la transition, Andry Rajoelina, ne cache plus sa colère à l'endroit des fonctionnaires en grève. Il a brandi la suspension de solde avant de menacer de renvoi les agents de l'Etat qui refusent de regagner leur poste.

Andry Rajoelina menace de renvoyer les fonctionnaires grévistes

La menace de Rajoelina s’adresse plus particulièrement aux fonctionnaires de la santé et de l’éducation. Les syndicats des médecins fonctionnaires et des paramédicaux, ainsi que le syndicat des enseignants des écoles publiques sont en effet les plus assidus à la grève des fonctionnaires. Le régime de transition a été déjà contraint de reporter la date des examens officiels en raison de la grève des enseignants. Et cela n’est pas du goût de Rajoelina.

De leur côté, les fonctionnaires grévistes semblent prêts à engager le bras de fer. La réquisition de quelque 250 fonctionnaires en grève a été ainsi portée par les syndicats devant le Conseil d’Etat. La réquisition signifiait en effet obligation de retour au travail sous peine de suspension de salaire.