mercredi , 30 novembre 2022
enfrit
La campagne électorale en vue des élections législatives jumelées avec le second tour de la présidentielle bat son plein. Depuis quelques semaines, la capitale malgache est envahie par les ordures ménagères. Les autorités communales ne sont plus à même de nettoyer la ville, faute de budget, expliquent les autorités. Ce qui constitue une aubaine pour les candidats proches du régime de Transition. Ils viennent avec les matériels nécessaires au niveau des différents quartiers pour enlever les ordures et pour effectuer la campagne électorale. Les ordures ménagères qui envahissent la capitale deviennent une parfaite outil de propagande pour les candidats soutenu par le chef de la Transition, Andry Rajoelina.

Antananarivo: Les ordures ménagères deviennent un outil de propagande

La campagne électorale en vue des élections législatives jumelées avec le second tour de la présidentielle bat son plein. Depuis quelques semaines, la capitale malgache est envahie par les ordures ménagères. Les autorités communales ne sont plus à même de nettoyer la ville, faute de budget, expliquent les autorités. Ce qui constitue une aubaine pour les candidats proches du régime de Transition. Ils viennent avec les matériels nécessaires au niveau des différents quartiers pour enlever les ordures et pour effectuer la campagne électorale. Les ordures ménagères qui envahissent la capitale deviennent une parfaite outil de propagande pour les candidats soutenu par le chef de la Transition, Andry Rajoelina.