samedi , 2 juillet 2022
enfrit
L'accord politique d'Ivato a réjoui une frange de la communauté internationale. Joaquim Chissano, le médiateur de la SADC, estime que le processus est sur la bonne voie.

Après l’accord politique d’Ivato, la Sadc se prononce pour un consensus plus large

Toutefois, les textes signés sont loin de pouvoir sortir réellement le pays de l’ornière. Les trois anciens présidents, signataires des accords de Maputo, n’ont pas encore donné le feu vert à sa mise en oeuvre. Cela dit, les pricipales parties en conflit dans la crise politique ne sont pas concernées par l’accord signé.

Les consultations se poursuivent malgré tout à différents niveaux. Au cours de son trentième sommet, à Windhoek, la communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC) parle de la nécessité d’élargir le consensus, sans toutefois spécifier les autres parties signataires des accords de Maputo.  Diplomatie oblige.