lundi , 23 mai 2022
enfrit
Un bras de fer est engagé entre le président du syndicat des magistrats de Madagascar, Arnaud Auguste, et la ministre de la justice, Christine Razanamahasoa. Cette dernière est accusée par le syndicat d'interventionnisme et d'atteinte à l'indépendance de la justice à Madagascar. Arnaud Auguste est monté au créneau après avoir été reconduit par la majorité des magistrats de Madagascar à la tête du syndicat.

Christine Razanamahasoa, la ministre mal-aimée

Sans ambages, Arnaud Auguste a réclamé le départ de Christine Razanamahasoa du ministère de la justice. Pour sa part, la ministre mal-aimée des siens et, surtout, de l’opposition politique à Madagascar pour les nombreux procès politiques qui ont eu lieu depuis le coup d’Etat de mars 2009, a préféré contre-attaquer en soupçonnant de malversations l’actuel président du syndicat des magistrats. Le bras de fer risque de durer longtemps.