samedi , 2 juillet 2022
enfrit
Face à la précipitation de certaines entités politiques à procéder la signature d'une feuille de route, le collectif des citoyens pour la conciliation a tenu à se démarquer. Ce regroupement d'hommes politiques et de personnalités issues de la société civile et militaire estime que la vraie solution durable à la crise politiques malgache consiste en un compromis entre les protagonistes et la mise en place d'une Transition véritablement neutre.

Collectif des citoyens pour la conciliation: « La signature d’un document ne résoudra pas la crise »

Il faudra également chercher les causes et origines des crises politiques cycliques à Madagascar selon le collectif. Car les difficultés économiques de la Grande Ile en sont les conséquences directes.

Le collectif des citoyens pour la conciliation est persuadé que la démarche adoptée par les médiateurs malgaches et étrangers pour trouver une issue à la crise n’était pas la meilleure. D’où la stagnation actuelle. Ce collectif regroupe des hommes politiques issus de différents bords, des hommes d’églises, des consultants en différents domaines et en grande partie des proches collaborateurs de l’ancien juge de la Cour pénale internationale de La Haye, Raymond Ranjeva. Ce dernier, on le sait, a déjà revendiqué la mise en place d’une nouvelle Transition pour sortir Madagascar de la crse politique actuelle.