lundi , 23 mai 2022
enfrit
Des sous-officiers revendiquent le remboursement de l'impôt sur le revenu prélevé sur leur salaire depuis 2005. Car c'était une promesse de la Haute Autorité de la transition après le coup d'Etat de 2009. Le conseil de gouvernement a admis, ce mardi 6 mars, une erreur de calcul sur ce prélèvement. Les autorités ont affirmé que la somme nécessaire pour satisfaire la revendication des sous-officiers n'est toutefois pas disponible. Des sources militaires font état malgré tout de la mobilisation d'une grosse somme auprès de la Banque Centrale de Madagascar et du côté d'un certain nombre d'entrepreneurs étrangers qui disposaient d'importantes liquidités.

Des militaires se regroupent au CAPSAT: Une histoire de sous et des dessous mystérieux

Des sous-officiers revendiquent le remboursement de l’impôt sur le revenu prélevé sur leur salaire depuis 2005. Car c’était une promesse de la Haute Autorité de la transition après le coup d’Etat de 2009. Le conseil de gouvernement a admis, ce mardi 6 mars, une erreur de calcul sur ce prélèvement. Les autorités ont affirmé que la somme nécessaire pour satisfaire la revendication des sous-officiers n’est toutefois pas disponible. Des sources militaires font état malgré tout de la mobilisation d’une grosse somme auprès de la Banque Centrale de Madagascar et du côté d’un certain nombre d’entrepreneurs étrangers qui disposaient d’importantes liquidités.