samedi , 2 juillet 2022
enfrit
L'arrestation des partisans du président déchu ne se limite pas dans la capitale. Des manifestants ont été arrêtés dans la ville de Manakara.

Des nouveaux prisonniers politiques sous les verrous

Le bras de fer continue entre le maire destitué et le nouvel administrateur désigné par la HAT dans la ville de Manakara (sud-est). Cette ville n’est pas l’unique ville de la Grande Ile où le siège du premier magistrat fait l’objet d’un sérieux litige.

Depuis quelques mois, de nombreux maires élus sous la bannière du parti TIM de Marc Ravalomanana ont été en effet remplacés par des présidents de délégation spéciale.

A Manakara, des partisans du maire destitué ont manifesté sur la place de la démocratie. Les autorités locales ont arrêté cinq d’entre eux. Ils vont grossir le rang des prisonniers politiques malgaches qui se chiffrent déjà par centaine depuis 2009.