lundi , 23 mai 2022
enfrit
Quelques groupes parlementaires conduits par l'Exopoles de Cyrille Rasambozafy exigent, avant le 26 juin, un changement de gouvernement. Pour ces parlementaires, le gouvernement actuel dirigé par le Premier ministre, Omer Beriziky, a déjà montré ses limites pour résoudre la crise politique malgache.

Des parlementaires exigent un changement de gouvernement

L’exigeance de Cyrille Rasambozafy fait suite à l’arrestation de l’un des siens en marge d’une manifestation de rue dans le centre de la capitale, le 2 juin dernier. Le membre du Congrès, Razafindrakotoasimbola, a été arrêté pour avoir participé au mouvement initié par la radio Free FM sur la place du 13 mai. Les militaires de la Haute Autorité de transition l’accusent d’avoir distribué de l’argent à des manifestants. L’affaire a été classée sans suite par le tribunal.

Il y a peu de chance que la revendication de Cyrille Rasambozafy aboutisse, mais elle reflète le malaise général qui prévaut dans le microcosme politique malgache. Nombreux sont ceux qui ne se limitent plus à revendiquer le départ du gouvernement, mais la démission du chef de la Transition, Andry Rajoelina en personne.