vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Les meneurs de grève sont considérés comme des criminels par la Haute Autorité de la transition. Des leaders syndicaux sont ainsi convoqués à la brigade criminelle pour atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat. Il s'agit des meneurs au sein du syndicat des médecins fonctionnaires et du syndicat des paramédicaux. Ces syndicats sont en grève depuis quelques temps.

Des syndicalistes convoqués à la brigade criminelle

Le lancement d’une grève générale, le 11 juillet dernier, a encore agacé la Haute Autorité de la transition. Très récemment, le Secrétaire général du syndicat des paramédicaux a été déjà arrêté, puis placé en garde à vue avant d’obtenir une liberté provisoire. Son procès a eu lieu le 11 juillet dernier et le verdict sera connu le 16 juillet. Une dizaine de syndicats de fonctionnaires a dénoncé cette forme d’intimidation à l’égard des agents de l’Etat en grève.