dimanche , 29 janvier 2023
enfrit

Des vendeurs ambulants descendent dans la rue

Depuis la fin de la semaine passée, des centaines de vendeurs ambulants qui ne sont plus autorisés à occuper les trottoirs et les rues d’Antananarivo, sont descendus dans la rue. Ils s’opposent à la mesure d’assainissement décidée par la mairie.

« Il faut que la Commune nous garantisse des emplacements au niveau des marchés pour vendre, avant de nous chasser des trottoirs », a affirmé une marchande qui a défilé parmi ses amis dans la rue du centre de la capitale. Pour sa part, la mairie persiste. « Il existe 16 marchés à Antananarivo pour accueillir tous les marchands ambulants, ces derniers sont invités à se faire recenser et à rejoindre les marchés », a déclaré le responsable de la communication de la Commune urbaine d’Antananarivo.

Le lundi 8 février, des vendeurs ambulants sont de nouveau descendus dans la rue. Ils ont effectué un sit-in devant la mairie à Analakely. Les vendeurs tenaient surtout, pour cette journée, à demander aux agents de la mairie de ne pas les brutaliser dans les rues. La mairie d’Antananarivo a spécifié dans une récente déclaration que la décision d’assainissement des rues et des trottoirs est maintenue.