lundi , 23 mai 2022
enfrit
Le général Richard Ravalomanana annonce le projet d'arrestation de son homonyme, l'ancien président, Marc Ravalomanana, réfugié en Afrique du Sud depuis 2009. Une équipe serait déjà prête à partir. Une déclaration qui frise le ridicule, car il n'existe pas de coopération judiciaire entre la Grande Ile et le pays de Mandela.

Deux Ravalomanana s’affrontent à distance: Le rêve de Richard, le général, c’est de capturer Marc, l’ex-président

La simple signature de la feuille de route a été à l’origine de divers palabres au sujet du président exilé. La situation semble électrique, alors que certains espéraient l’apaisement.

La Haute Autorité de la Transition a une nouvelle fois montré ses griffes. C’est en vertu d’une superstition traditionnelle des anciens talismans malgaches que Richard Ravalomanana a été en peu de temps promu à divers échelons de la gendarmerie. Cette croyance veut qu’un homonyme soit opposé un adversaire qu’on veut abattre. Avant d’être promu général, Richard Ravalomanana a été ainsi placé à la tête de la circonscription provinciale de la gendarmerie à Antananarivo.