vendredi , 21 juin 2024
enfrit
Le nouveau Premier ministre du gouvernement de la Transition prend officiellement son poste au palais de Mahazoarivo. La passation de service entre lui et son prédécesseur, Monja Roindefo, s’est déroulée le 13 novembre dans une ambiance cordiale.

Gouvernement de Transition : Le Premier ministre Eugène Mangalaza s’installe

C’était une passation « dans une tradition républicaine », comme l’a qualifié le partant, Monja Roindefo, Premier ministre de la Haute Autorité de la Transition, qui doit céder la place à un Premier ministre « de consensus », issu de la mouvance Didier Ratsiraka.

« Pourquoi on l’a écarté » a scandé une foule de partisans de Monja Roindefo à la sortie du palais de Mahazoarivo à l’issue de la cérémonie de passation. Dans une ambiance de pré-campagne électorale, Monja Roindefo a été invité par ses partisans à un bain de foule à la sortie du palais.

Pour Monja Roindefo, le principe d’une passation ne posait plus aucun problème depuis la signature de l’accord de partage de pouvoir entre  les quatre chefs politiques impliqués dans les négociations de résolution de la crise malgache. Cette passation de service est pour Monja Roindefo « un premier pas vers le retour à l’ordre constitutionnel ».

Après quelques semaines de bras de fer avec le président de la Transition, Andry Rajoelina, le Premier ministre de la HAT tire sa révérence. Sans faire d’histoire. Il a tenu à spécifier qu’il est toujours prêt à contribuer à la mise en œuvre de la Transition. « Un homme d’Etat est toujours au service de sa nation » a conclu Roindefo. Malgré tout, il n’a pas tout oublié. Lâché par son compagnon de fortune, le chef du gouvernement de la HAT devait s’en aller. Mais il compte prendre sa revanche. L’accueil de ses partisans devant le portail du palais est un message fort.