lundi , 15 juillet 2024
enfrit
La convocation du Gouverneur de la Banque centrale par le procureur de la République a été pour le besoin d’une enquête concernant l’achat de l’avion présidentiel. Il n’y a aucune poursuite à l’encontre de Frédéric Rasamoely.

Grève à la Banque centrale, le ministère de la Justice rassure

Ce n’était même pas une convocation mais une « invitation » à se rendre dans les bureaux du procureur. Le gouverneur de la Banque centrale a été convoqué à titre de témoin dans ce qui est devenu une affaire d’Etat : l’achat de l’avion présidentiel Air Force One II. Des informations sur la procédure de paiement de l’argent versé par l’Etat lui ont été demandées. Le gouverneur et le Directeur Général de la Banque centrale sont considérés comme les personnes les mieux placées pour élucider cette question.

Du côté du ministre de la Justice de la transition, on essaie de rassurer l’opinion et en particulier les employés de la Banque centrale. Le gouverneur ne fait pas l’objet d’une enquête ni de poursuite judiciaire. L’interdiction de sortie du territoire n’est pas une sanction et ne remet pas en cause la présomption d’innocence. Pour le cas comme celui du gouverneur de la Banque centrale, si une telle mesure administrative est prise par le ministère de l’Intérieur à la demande de la Justice, c’est pour permettre à l’enquête d’aller jusqu’au bout en disposant des témoins.

Une telle mise au point devrait faire baisser la tension d’un cran chez les employés de la Banque centrale. Ces derniers ne baissent pas leur garde et attendent une notification par écrit. La grève illimitée devrait se transformer en une grève d’avertissement à l’endroit de la HAT et du gouvernement Roindefo. Le personnel de la Banque centrale exige « l’arrêt des pressions et des menaces » qu’ils affirment subir. L’incident à Ambohitsorohitra avec les militaires de CAPSAT n’a pas été digéré : un « convoi de fonds normal » a été spectaculairement appréhendé sous prétexte que les anciens tenants du pouvoir essaieraient de « piller » la Banque centrale.