dimanche , 29 janvier 2023
enfrit

Inondations : Le bilan s’alourdit dans le Nord-Ouest de Madagascar

Il suffisait de quelques jours de pluies supplémentaires et la catastrophe est de nouveau là. Si, pour le moment, les principales régions centrales de Madagascar comme Antananarivo sont épargnées par les inondations comme en début 2015, d’autres localités ont été victimes de la montée des eaux à un moment où l’on s’attendait le moins.

On parle déjà actuellement de plus de 20.000 sinistrés dans la partie Nord-Ouest de la Grande Ile, notamment aux environs des districts de Mampikony et de Port-Bergé. Les régions situées aux environs de Majunga sont les plus concernées par le désastre en cette fin du mois de janvier.

Pourtant, la météo ne s’annonce pas tendre pour ces régions déjà touchées par les inondations. La partie Nord-Ouest et la partie Nord du pays vont connaître de fortes pluies dans les derniers jours de ce mois de janvier d’après le service de la Météorologie. Par contre, les régions centrales vont connaître un répit de quelques jours.

Les mois de janvier et de février sont les plus redoutés dans les principales régions de Madagascar, car c’est à ce moment que les fortes pluies et les inondations surviennent généralement. La saison des pluies perdure jusqu’à fin avril dans le pays. En 2015, les inondations ont fait une centaine de morts et plus de 60.000 sinistrés à travers l’île.