mardi , 31 janvier 2023
enfrit
La dépouille mortelle du cardinal Armand Gaétan Razafindratandra a quitté Mahajanga pour rejoindre Antananarivo dans la soirée du mardi 12 janvier 2010. La veillée mortuaire et les visites de condoléances ont lieu à l’église d’Antanimena jusqu’au jour de l’enterrement prévu le 15 janvier.

La dépouille du cardinal Razafindratandra exposée à l’église d’Antanimena

L’église catholique et ses fidèles pleurent leur illustre « père ». Ils ont été nombreux à saluer le passage de la dépouille du cardinal Razafindratandra dans les villes longeant la route nationale N°4 reliant Mahajanga à Antananarivo. L’archevêque Odon Razanakolona a tenu à permettre aux chrétiens de dire adieu et de saluer une dernière fois celui qui a été à la tête de l’église durant deux décennies.

A l’église catholique d’Antanimena, les chrétiens pourront s’incliner devant le corps du défunt cardinal. C’est toujours à cet endroit que les visites de condoléances à la famille auront lieu. Vendredi à 9h, une messe de bénédiction sera prononcée à Antanimena avant d’emmener le défunt vers sa dernière demeure. Le cardinal Armand Gaétan Razafindratandra sera inhumé au tombeau des évêques près de la cathédrale d’Andohalo. Cette dernière qui est un bâtiment historique est en pleine réfection, d’où le déroulement des cérémonies à l’église d’Antanimena. 

Armand Gaétan Razafindratandra est décédé, samedi 09 janvier 2010 à l’âge de 83 ans. Il a consacré plus de 60 ans de sa vie à l’église dont 55 ans en tant que prêtre. Ayant fait ses études à l’Institut catholique de Paris, le jeune prélat était promis à un brillant avenir et atteint le rang d’évêque assez jeune, en 1978. En 1994, le pape Jean Paul II fait de lui un cardinal, une fonction qu’il ne quitta qu’à 80 ans.  Durant les dernières années de sa vie, « Baba » a vécu à Besalampy, l’endroit où il se sentait chez lui. Il était sorti à plusieurs fois de sa retraite pour officier lors des grands événements de l’église.