mardi , 9 août 2022
enfrit
Une délégation de l'opposition a rencontré le médiateur de la SADC, Leonardo Simao, jeudi 10 mars. Au terme de la rencontre, les représentants de la mouvance Marc Ravalomanana ont affirmé que la feuille de route sera d'abord présentée à l'ancien président qui aura le dernier mot.

La feuille de route à présenter à Marc Ravalomanana

Une délégation se prépare déjà à prendre l’avion pour rejoindre l’Afrique du Sud, où le président déchu est en exil depuis 2009. C’est Marc Ravalomanana en personne qui va décider de la position que sa mouvance politique devra prendre vis-à-vis de la feuille de route.

La présence d’une délégation de la mouvance Ravalomanana à la séance de signature du document, le 9 mars, au Centre de conférence internationale d’Ivato, a en effet suscité beaucoup de commentaire. Mamy Rakotoarivelo, chef de file de la mouvance, a tenu à spécifier que c’était pour répondre à l’invitation de la SADC et pour parapher un autre document qualifié de « feuille de soutien » afin de montrer simplement que la mouvance adhère au processus.