vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
La célébration du cinquantenaire de l'indépendance de la Grande Ile se déroulera sous le signe de la division politique et sous haute surveillance. La Haute Autorité de la Transition déploie des milliers de militaires dans la région d'Antananarivo pour veiller aux grains.

La HAT déploie des milliers de militaires pour sécuriser la célébration du 26 juin

Agissant en chat échaudé le pouvoir en place a décidé de mobiliser les grands moyens. Le gouvernement de Transition ne tient pas à une réédition de la cacophonie de la commémoration de la lutte d’indépendance du 29 mars.

Cette fois-ci, les autorités ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Le colonel Richard Ravalomanana a lancé un avertissament à l’endroit des éventuels « perturbateurs ».

En effet, le 29 mars dernier, la cérémonie de commémoration a été plutôt chaotique, car l’opposition a manifesté devant la stèle où se tenait la rencontre. Les affrontements étaient inévitables.