jeudi , 18 août 2022
enfrit

La production de vanille: 2012 aura été une année productive

La production de vanille de l’année 2012 semble avoir été abondante et rentable pour les producteurs de vanille de la région de la SAVA. Ayant été vendue à 15000 MGA l’année dernière, le kilo de vanille mûre est vendu entre 30000 et 40000 MGA cette année ci. En outre, les producteurs de la région SAVA (Sambava, Antalaha, Vohémar, Andapa) ont produit l’an dernier environ 1050 tonnes de vanille exportable ; cette année ci, ils s’attendent à produire jusqu’à 1600 tonnes de vanille haut de game.
Chaque année, Madagascar produit environ 4500 à 5000 tonnes de vanille brute qui se transforment en environ 1300 tonnes de vanille transformés et exportable. Grace à son climat humide qui est très bénéfique à la culture vanille, la région SAVA est maintenant le chef de file en matière de production de vanille à Madagascar, bien que certains autres districts comme Maroantsetra et Mananara Nord produisent également de vanille sur une bien plus petite échelle.
Depuis 2008, le district de Mananara Nord a commencé à produire de la vanille bio. À ce stade, la coopérative des producteurs de vanille de ce district, connue sous le nom COPPVM, rassemble 54 associations qui sont parrainées par le programme PSDR. Avec une capacité de production annuelle de 20 tonnes, la vanille bio s’avère plus rentable en termes financiers sur les marchés d’exportation, puisque le coût de son kilo varie habituellement de 40000 à 60000 MGA. Afin d’assurer la qualité d’un produit biologique, les inspecteurs agricoles procèdent actuellement dans les champs à des séries d’audits, contrôles et à des enquêtes.