vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
C'était la grande fête à Antananarivo pour Andry Rajoelina et ses partisans, samedi 11 décembre, journée de démarrage officiel de la quatrième République.

La quatrième République démarre sur une trentaine d’arrestation

Habillé en Roi, en visite sur le palais de la Reine, le couple Rajoelina a tenu à lancer un message fort à ses adversaires politiques. La quatrième République est née. Mais la contestation continue. Et comme pour présager le pire, la nouvelle république de Rajoelina a démarré par une trentaine d’arrestation.

Des prétendus « perturbateurs » ont été arrêtés durant les différentes festivités pour marquer la naissance de la quatrième république. Une république née au forceps. L’opposition n’a plus beaucoup de moyens pour faire face au nouveau « Roi » de la Grande Ile, mais elle ne veut pas pour autant abandonner la partie.