jeudi , 23 mai 2024
enfrit
Prévue le 17 décembre, la réunion du groupe international de contact a été annulée et reportée au début 2010.

La quatrième réunion du GIC annulée

« Nous sommes très préoccupés par la situation à Madagascar » a commenté l’ambassadeur de France à Madagascar, Jean Marc Châtaigner, après avoir annoncé l’annulation de la quatrième réunion des médiateurs internationaux sur la crise malgache.

La quatrième réunion du GIC a été une initiative de la France après les nouvelles tensions politiques engendrées par la troisième réunion politique de Maputo, qui a été boycottée par Andry Rajoelina. Jusqu’à présent, les délégations qui ont participé à cette rencontre sont en effet bloquées en Afrique du sud, interdites d’entrée sur le territoire malgache. Ce fut d’ailleurs la principale raison de l’annulation de la quatrième réunion du groupe de contact, car la Commission de l’Union Africaine a invité les chefs de mouvance qui n’ont pas pour le moment les moyens de revenir à Madagascar alors que la réunion est prévue à Antananarivo.

Normalement, une autre réunion du GIC doit avoir lieu en début 2010. Pour le moment, Andry Rajoelina et ses partisans affichent pourtant la ferme volonté de sortir du processus de mise en œuvre des accords de Maputo et d’Addis-Abeba.

L’ambassadeur français insiste pour sa part, au nom de la communauté internationale, sur la nécessité d’un consensus entre les acteurs politiques.