lundi , 23 mai 2022
enfrit
Après trois années d'impasse politique, la SADC recommande une rencontre entre les deux principaux belligérants de la crise malgache, à savoir l'ancien président Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud depuis sa chute en 2009, et le chef actuel de la transition, Andry Rajoelina. Le lieu et le moment de la rencontre restent toutefois à définir. La décision a été prise lors du sommet extraordinaire de la SADC à Luanda le 1er juin.

La SADC recommande une rencontre entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina

La rencontre serait toutefois encore hypothétique d’après quelques proches de Andry Rajoelina qui ne voudraient jamais entendre parler d’une nouvelle discussion avec l’ancien président. Mais poussé vers la sortie, avec des menaces de grève générale et des manifestations de rue de plus en plus fréquentes, le jeune putschiste est actuellement contraint de négocier. Se trouvant dans un cul-de-sac, Rajoelina est obligé de revoir sa copie.

Lors d’une rencontre avec le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki Moon, le président de la Haute Autorité de transition a déjà reconnu la probabilité d’une nouvelle négociation avec le président en exil.