vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Ralitera Andrianandraina a été emprisonné depuis plus de deux ans, finalement pour des motifs qui n'ont pas convaincu le Tribunal. Il a recouvré la liberté le 11 août.

L’ancien directeur de la sécurité de la Haute Cour Constitutionnelle sort de prison

Plusieurs charges ont été retenues contre lui en avril 2009, dont association de malfaiteurs, assassinat, atteinte à la sûreté de l’Etat ou encore détention illégale d’armes. Certaines charges semblaient en tous cas déplacées pour un directeur de sécurité d’une aussi importante institution qu’est la Haute Cour Constitutionnelle.

Ralitera et ses compagnons de galère ont été condamnés pour un an d’emprisonnement pour détention illégale d’armes. Pour les autres charges aucune preuve n’a pu être établie.

Cet ancien chef de la sécurité de la HCC est marié à Ihanta Andriamandranto, militante fervente pro-Ravalomanana, déjà incarcérée par le régime de Transition également en 2009. Ralitera était catégorisé par l’opposition parmi les prisonniers politiques victimes de la Haute Autorité de la Transition.