mercredi , 10 août 2022
enfrit
Le Secrétaire Général de l'association catholique Justice et Paix a émis des doutes sur la possibilité de tenir des élections crédibles cette année à Madagascar. Le père Thierry Raharison a interpellé les autorités afin qu'elles apportent plus d'éclaircissements.

L’association Justice et Paix émet des doutes sur les élections

En effet, le père Thierry Raharison a relevé la persistance de l’insécurité sur le territoire national, avec les attentats à la bombe de fabrication artisanale et les attaques fréquentes des voleurs de zébus dans le milieu rural. Il a également relevé que l’Etat n’a jamais précisé si le fonds nécessaire pour l’organisation des élections a été effectivement réuni. En outre, le nombre des bureaux de vote n’a pas encore été défini. Et enfin, selon toujours le Secrétaire Général de Justice et Paix, la convocation des électeurs pour le premier tour de la présidentielle du 25 octobre n’a pas encore été confirmée.