dimanche , 23 juin 2024
enfrit
Toutes les institutions de la Transition n’ont pas été encore mises en place, mais les nouveaux dirigeants rivalisent déjà pour être présents sur le terrain.

Le co-président de la Transition et le président du Congrès en tournée de sensibilisation

Le co-président de la Transition, Fetison Andrianirina, et le président du congrès, Mamy Rakotoarivelo, se sont rendus, jeudi 19 novembre, dans la région de l’Alaotra, au centre-Est de Madagascar, pour une tournée de sensibilisation.

L’occasion a été saisie par les deux hommes pour expliquer à la population locale les enjeux de la nouvelle Transition, après la signature de l’accord additionnel d’Addis-Abeba. « La Transition est désormais gérée par toutes les mouvances politiques signataires des accords de Maputo et d’Addis-Abeba » a spécifié le président du Congrès.

Les deux collaborateurs de Marc Ravalomanana ont sillonné quelques localités de la région dont Ambatondrazaka, Antanambe et Vohidiala. C’est la deuxième sortie de Fetison Andrianirina et de Mamy Rakotoarivelo après leur participation au meeting des légalistes dans la ville d’Antsirabe.

La mouvance Marc Ravalomanana tient dorénavant à être présente sur le terrain au même titre que Andry Rajoelina, le président de la Transition, qui sillonne également le pays pour des motifs différents, et qui n’hésite pas à mettre la main à la poche pour répondre à des besoins urgents. Comme les 2 milliards Ariary pour le paiement des arriérés de salaires des employés de la société d’Etat, Sirama, dans la localité de Brickaville, à l’Est du pays. 

C’est déjà une ambiance pré-campagne électorale qui prévaut actuellement. « La priorité est pour le moment l’unité nationale, nous verrons les prochaines actions en vue des élections » a conclu Mamy Rakotoarivelo.