mardi , 31 janvier 2023
enfrit
Des militaires de la Haute Autorité de la Transition ont perquisitionné le domicile du président déchu Marc Ravalomanana. Les militaires seraient à la recherche d’un émetteur d’une “radio pirate”.

Le domicile de Marc Ravalomanana perquisitionné par des militaires

En début de matinée, des militaires se sont rendus au domicile de Marc Ravalomanana, à Faravohitra. Une perquisition a été ordonnée par les autorités de la Transition. Le but serait de rechercher un émetteur utilisé par une “radio pirate” qui émet sur la bande FM 89.6. La perquisition a commencé en fin de matinée et a duré plusieurs heures.

Le colonel de la gendarmerie, Richard Ravalomanana, était aperçu sur les lieux. Commandant de région de la gendarmerie à Antananarivo, le colonel est devenu l’un des plus farouches persécuteurs de son homonyme depuis plusieurs mois.

L’avocat de Marc Ravalomanana s’est également rendu à Faravohitra. En fin de matinée, les militaires n’auraient rien trouvé au domicile du président évincé. Ce dernier est toujours en exil en Afrique du Sud depuis sa chute en 2009.

La FM 89.6 est une station inconnue, difficile à capter dans la plupart des quartiers de la capitale. Elle publie régulièrement des informations relatives à Marc Ravalomanana mais son heure de diffusion est très variable. La station a été mise en place secrètement par des partisans de Marc Ravalomanana qui jugeaient nécessaire la création d’un nouveau moyen de communication après le “muselage” des médias proches du président déchu.