samedi , 2 juillet 2022
enfrit
Les partis de l'opposition ne pourront pas facilement obtenir l'autorisation d'organiser un meeting dans la ville de Fianarantsoa. Le maire désigné, Pety Rakotoniaina, a lancé un avertissement très ferme.

Le maire de Fianarantsoa menace l’opposition

Les membres des mouvances politiques de l’opposition risquent l’arrestation s’ils persistent à manifester à Fianarantsoa. Pety Rakotoniaina a été sans ambiguïté.

En effet, le 9 juillet prochain, l’opposition prévoit une manifestation dans la ville. Mais au vu des déclarations des uns et des autres, la journée risque de nombreuses surprises. Le maire local a été remplacé par la Haute Autorité de la Transition en mars 2009, sans raisons précises. C’est Pety Rakotoniaina, qui venait de sortir de prison, après la chute de Marc Ravalomanana du pouvoir, qui a été désigné par les nouvelles autorités pour administrer la ville.

Pety Rakotoniaina avait toujours préconisé la manière forte pour dissuader l’opposition à organiser des manifestations dans la ville de Fianarantsoa. C’est l’unique grande ville du pays qui n’a pas connu de meeting de l’opposition depuis l’avènement de la Transition.