lundi , 23 mai 2022
enfrit
C'est un début de regroupement pour faire face au régime d'Andry Rajoelina. Des syndicats professionnels se sont regroupés pour dénoncer ensemble la mauvaise gouvernance et la "dictature" de la Haute Autorité de transition, au pouvoir sans résultats probants depuis plus de trois ans. Le mouvement des leaders religieux soutient les revendications des syndicats.

Le mouvement des leaders religieux et les syndicats unissent leur force

Lors d’une rencontre avec la presse, le syndicat des magistrats, le syndicat des agents de la Banque Centrale, le syndicat des transporteurs, le syndicat des paramédicaux et celui des enseignants ont haussé le ton. « Plus rien ne va, la transition est devenue un moyen de s’enrichir et d’amasser de l’argent pour préparer les élections » a affirmé Arnaud Auguste du syndicat des magistrats.

Le pasteur Philibert Ramamonjisoa du Mouvement des Leaders religieux (HMF) a pour sa part réitéré que c’est le devoir des hommes d’églises de se préoccuper de la vie quotidienne des compatriotes. D’où la caution du HMF aux revendications des syndicats.

Il était d’abord question d’exprimer un ras-le-bol complet sur la gouvernance du régime de transition. Les mauvaises pratiques de la HAT et la répression militaire exercée sur les manifestants lors de diverses mouvement de foule à Antananarivo ont été dénoncées.