lundi , 23 mai 2022
enfrit
La situation qui prévaut dans le pays a poussé les officiers généraux à la retraîte à réagir. Une déclaration rappelle les obligations des forces armées malgaches. En clair, un rappel à l'ordre à l'égard des actuels tenants du commandement militaire. Les récentes formes de répression au cours de manifestation publique dans la capitale et l'intervention médiatique des militaires en exercice sont à l'origine de la réaction des généraux.

Le rappel à l’ordre des officiers généraux retraîtés

La déclaration rappelle que la mission des forces armées est notamment de « protéger la population et ses biens ». Les militaires à la retraîte ont rappelé que les forces armées ne devraient pas se transformer en outil de répression. Et que l’autorité civile qui donne l’ordre du recours à la force, lors des manifestations publiques, doit être présente sur le terrain. 

Pour ces officiers, l’application stricte de la législation en vigueur devrait ainsi permettre d’éviter un bain de sang et, dans le même temps, de combler le fossé qui risque de séparer la population et l’armée. Une déclaration qui vient à point nommé, à un moment où le rôle de l’armée dans un contexte de crise politique est à plusieurs reprises évoquée.