lundi , 22 avril 2024
enfrit
Attendus le samedi 12 décembre à Antananarivo, les membres des délégations des trois mouvances politiques qui se sont réunis récemment à Maputo sont bloqués en Afrique du sud.

Les délégations des trois mouvances attendent à Pretoria

Après un séjour prolongé à Maputo, les membres des trois mouvances ont été transférés à Johannesburg pour prendre un vol vers Antananarivo. C’est à l’aéroport qu’ils ont pris connaissance d’une note du ministère de la sécurité intérieure de Madagascar interdisant leur entrée sur le territoire malgache.

A Madagascar, des associations de la société civile et des groupements politiques commencent à hausser le ton. Thérèse Zafy, l’épouse de l’ancien président, Albert Zafy, a affirmé que son mari doit rentrer car il a des problèmes de santé.

Depuis quelques temps, certains membres de délégation envisagent de saisir le Tribunal pénal international pour cette interdiction d’entrée dans leur propre pays.

Seuls les journalistes et les gardes-du-corps ont été ainsi autorisés à retourner à Madagascar. Mais par solidarité envers les autres membres de délégation, ils ont refusé d’embarquer tout de suite.