jeudi , 18 août 2022
enfrit

Les greffiers en grève: les opérations judiciaires dans tout Madagascar toutes fortement perturbées

Le syndicat des greffiers de Madagascar a tenu une Assemblée générale la semaine dernière, au cours de laquelle l’entame d’une grève générale de 15 jours a été annoncée dans le cas de l’obtention de réponses qui ne seraient pas satisfaisant compte tenu des demandes formulées. Alors que l’ultimatum établi par le syndicat en place a expiré le lundi 26 Novembre, le syndicat a commencé la grève générale qui aura été ressentie dans tout le pays.
En raison de la grève, les opérations quotidiennes de nombreux tribunaux dans tout le pays ont été fortement perturbées, voire interrompues, car les greffiers n’ont effectué aucun service minimal durant la première journée de la grève. En ce qui concerne les greffiers qui servent à Antananarivo, ils se sont rassemblés devant la Cour de Justice d’Anosy. Il est important de noter que les greffiers occupent des postes clés dans un tribunal en ce qu’ils aident les juges pour assurer le bon fonctionnement des procès et autres opérations judiciaires, y compris la tenue de registres, l’enregistrement de toutes les décisions judiciaires et l’établissement des factures, fournissant des informations spécifiques aux juges et à leurs substituts. En bref, sans greffiers, un tribunal ne pourrait simplement pas fonctionner efficacement, comme cette grève l’a démontré.
Pour rappel, le syndicat des greffiers a exigé un traitement similaire à ceux des autres départements de la justice, notamment sur les points des allocations d’aide au logement, de transport et sur le point social. Ils ont également exigé le paiement de leurs primes salariales de l’année 2012.