vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Après l'épisode du référendum et celui de la mutinerie d'Ivato, les mouvances politiques de l'opposition projettent de nouvelles manifestations au stade de Malacam. Une demande d'autorisation de meeting a été déposée auprès des autorités concernées. L'opposition n'entend pas laisser la voie libre à la Haute Autorité de la Transition malgré la référendum constitutionnel du 17 novembre. "Ce régime ne connaîtra plus jamais la quiétude jusqu'à ce qu'il tombe" a affirmé Constant Raveloson du parti MFM.

Les mouvances de l’opposition reprennent les manifestations

Après l’épisode du référendum et celui de la mutinerie d’Ivato, les mouvances politiques de l’opposition projettent de nouvelles manifestations au stade de Malacam. Une demande d’autorisation de meeting a été déposée auprès des autorités concernées. L’opposition n’entend pas laisser la voie libre à la Haute Autorité de la Transition malgré la référendum constitutionnel du 17 novembre. « Ce régime ne connaîtra plus jamais la quiétude jusqu’à ce qu’il tombe » a affirmé Constant Raveloson du parti MFM.