lundi , 23 mai 2022
enfrit
Le chef de la délégation de la mouvance politique du président déchu, Marc Ravalomanana, a fait savoir que cette mouvance ne participera pas au dialogue politique concocté actuellement sous la houlette de groupements associatifs se proclamant de la société civile, mais initié en réalité par la Haute Autorité de la Transition.

Les partisans de Marc Ravalomanana boycottent le dialogue national

Pour Fetison Andrianirina de la mouvance Ravalomanana, la préparation du dialogue national relève toujours de « l’unilatéralisme » de la Haute Autorité de la Transition. La mouvance Ravalomanana boycotte la rencontre. Et elle attend la même réaction de la part des autres mouvances politiques de l’opposition.

Les réunions préliminaires du dialogue national se tiendront normalement en fin juillet au niveau des 119 districts de Madagascar. Le dialogue national est prévu avant le 31 août. C’est un nouveau calendrier publié par le groupement des Raiaman-dreny mijoro, organisateur des rencontres.