lundi , 23 mai 2022
enfrit
L'union des transporteurs urbains, dans la capitale, n'ont pas cessé de revendiquer des meilleures conditions de travail, au cours des derniers mois. Les fréquentes hausses du prix des carburants ont entraîné une baisse progressive des bénéfices pour les transporteurs.

Les transporteurs relancent les revendications, une grève d’avertissement annulée au dernier moment

Les discussions entre les professionnels et le ministère du transport n’ont pas permis des dégager un consensus. Une grève a été ainsi décrétée. Mais certains transporteurs desservant les périphéries de la ville ont promis d’assurer le service das le centre de la capitale si la grève est effective, le 14 mai.

Malgré cette division au sein des professionnels du transport urbain, la déception est claire. Une revendication de plus, dans un contexte socio-politique déjà assez tendu.