vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
L'opposition est persuadée que la Haute Autorité de la Transition ne disposera plus bientôt du fonds nécessaire pour garantir le bon fonctionnement de l'administration.

Manandafy Rakotonirina: « Bientôt la cessation de paiement « 

Le leader du parti MFM, Manandafy Rakotonirina, parle de possible cessation de paiement, « au niveau international et au plan national ». Cela dit, l’Etat ne sera plus à même, d’ici quelques temps, de rembourser les dettes extérieures et de payer convenablement les fonctionnaires. Un collaborateur du président de la Transition dément toutefois.

La Haute Autorité de la Transition semble refuser de reconnaître les véritables difficultés à différents niveaux. Certains services ministéreils, effectivement, de disposent plus de crédits pour fonctionner convenablement. Et les fournisseurs hésitent à continuer l’approvisionnement. A l’université, des enseignants chercheurs ont entamé un longue grève, car le ministère ne disposait plus d’argent suffisant pour payer à temps leurs indemnités.

De même, de nombreuses communes n’ont plus reçu depuis quelques mois la subvention du gouvernement. L’argent manque. C’est sûr. Mais la HAT refuse de l’admettre.