lundi , 23 mai 2022
enfrit
Diverses manifestations de rue étaient prévues au cours des derniers jours. La mouvance politique de l'ancien président, Marc Ravalomanana, a prévu le 12 mai un meeting sur la place de la démocratie à Ambohijatovo. La place "interdite " a été toutefois bloquée par les militaires qui soutiennent la Haute Autorité de la Transition. Préférant éviter les échauffourées, les dirigeants de la mouvance présents sur place ont invité la foule à se diriger vers la place Magro où les rassemblements se tiennent quotidiennement depuis trois années. Mais cela a énervé certains partisans déjà prêts à faire face aux forces de sécurité.

Manifestation à Ambohijatovo: La mouvance Ravalomanana se dégonfle

Une fois sur la place du Magro, certains manifestants ont vivement protesté contre l’initiative des dirigeants de la mouvance. Deux semaines auparavant, la tentative de la mouvance d’accéder à la place de la démocratie a débouché sur des affrontements avec les militaires.

La divergence au sein de la mouvance du président exilé depuis le coup d’Etat de 2009 est devenue un secret de Polichinelle. Les partisans les plus zélés de Ravalomanana souhaitent que les dirigeants de la mouvance quittent les institutions de la transition. Pour eux, la feuille de route de sortie de crise ne constitue plus qu’un moyen de satisfaire les ambitions des politiciens et ne permettra jamais le retour au pays de Marc Ravalomanana, qui vit en Afrique du Sud depuis plus de trois ans.