samedi , 2 juillet 2022
enfrit
Les coupures d'électricité étaient devenues trop fréquentes au cours des derniers jours à Antananarivo et sa périphérie. Des usagers préparent une manifestation contre la société nationale d'eau et d'électricité.

Manifestations contre la Jirama

La partie Est d’Antananarivo a passé plus de deux heures dans le noir, le soir du 26 octobre. Et ce n’est pas la première fois. Une situation qui commence vraiment à agacer les usagers de la Jirama.

Les responsables de la société nationale d’eau et d’électricité expliquent les fréquents délestages par l’insuffisance des débits d’eau pour faire fonctionner les stations hydrauliques. A cela s’ajouteraient les difficultés d’approvisionnement en carburants pour les stations thermiques.

Les initiateurs des manifestations à venir estiment toutefois que du moment que les usagers paient leur facture ils sont en droit d’attendre une certaine qualité des services. Ils dénoncent également le fait que de nombreux services administratifs se permettent de ne pas honorer les factures de la Jirama alors que les particuliers, en pareil cas, sont tout de suite pénalisés.