samedi , 2 juillet 2022
enfrit
L'opposition a pu tenir un meeting au stade d'Alarobia, au nord de la capitale, mercredi 8 décembre. Le président déchu, Marc Ravalomanana, est intervenu au téléphone. Il a réaffirmé sa volonté de négocier avec les dirigeants actuels du pays.

Meeting à Alarobia: Ravalomanana veut relancer les négociations

C’est pour permettre une fin de semaine festive que les autorités d’Antananarivo ont accepté d’accorder un lieu de meeting aux mouvances politiques de l’opposition.

En effet, la Haute Autorité de la Transition a programmé une grande fête le sameid 11 décembre pour marquer l’entrée de la Grande Ile dans la quatrième République. C’est pour que les opposants au régime putschiste ne manifestent pas ce jour là qu’on leur a accordé l’autorisation de se réunir au stade d’Alarobia, trois jours avant.

Les partisans les plus zélés de Rajoelina n’apprécient toutefois pas cette autorisation en bonne et due forme. Les trois mouvances de l’opposition affichent leur détermination d’en finir avec la crise. Mais, pour l’heure, elles sont en position de faiblesse.