dimanche , 29 janvier 2023
enfrit
Désintéressement de la population à l'égard de la chose publique.

Nécessité d’éclairer le choix de la population

Pour la plupart de la population, les élections notamment les législatives ou la présidentielle, ne sont que des « courses aux sièges », littéralement « ady seza ». D’où le désinteressement d’un nombre considérable de la population à l’égard des élections. En effet, nombreux sont ceux qui pensent que les promesses des candidats lors des campagnes électorales ne sont qu’une affirmation de la démagogie ou de la langue de bois des politiciens. Si nombreux viennent assister aux campagnes électorales, c’est pour les prestations des artistes accompagnant les candidats. Et conséquence logique, le jour du scrutin ces personnes viennent voter sans savoir vraiment l’importance de leur participation ou s’abstiennent tout simplement.


Si l’on prend le cas de la capitale, la frange de la population habitant les périphéries ou les bas quartiers sont les plus nombreux à répondre aux appels lancés par les candidats lors de la période de la campagne. Cela pour voir la prestation des artistes. Sans doute, ces personnes pensent que la campagne électorale est un « spectacle gratuit » d’autant plus que la population malgache accuse un manque de distractions et de loisirs. Cela permet de dire que la chose politique n’intéresse guère la population alors que c’est elle qui est supposée prendre le décisions la concernant dans un régime démocratique. La réalité est que la population n’y comprend rien et vote n’importe comment. Cela a, par la suite, des répercussions sur la population elle-même.    


En bref, la population doit être éclairée sur l’importance de son choix lors d’une élection car elle est tout de même la raison et la fin de ce système. C’est en étant éclairé seulement que son choix électoral sera approprié à la situation réelle du pays.