vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
L'ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar salue l'initiative des mouvances politiques malgaches de programmer des élections afin de sortir de la crise. Il estime toutefois qu'organiser des élections sans passer par la réconciliation des protagonistes de la crise n'est pas la meilleure idée.

Niels Marquardt: Le consensus et la réconciliation avant les élections

« Une élection sans réconciliation intérieure risque de ne pas résoudre le problème » a affirmé Niels Marquardt, ambassadeur américain en poste à Antananarivo, en commentant les initiatives de la Haute Autorité de la Transition sur la tentative d’organisation d’élections. Le diplomate américain est persuadé en effet que « le consensus est la meilleure voie de sortie de crise » pour la Grande Ile.

Niels Marquartd salue tous les efforts tendant à aller vers ce consensu politique. Il pense également que la meilleure idée serait de se baser sur des accords déjà établis,à savoir ceux signés par les mouvances à maputo et à Addis-Abeba, au lieu de repartir à zéro à chaque fois.

Lors d’une discussion à bâton rompu, en marge de la présentation du nouveau local de l’ambassade des Etats-Unis à Antananarivo, l’ambassadeur a répondu, volontier, aux questions des journalistes à propos de la crise politique à Madagascar. Au sujet de la récente visite d’une délégation française dans la capitale malgache, un délégation conduite par le Secrétiare d’Etat, Alain Joyandet, l’ambassadeur des USA affirme que « toutes les tentatives d’apaisement sont utiles ».