vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
C'est un chiffre effarant qui a été annoncé par la représentation de l'Unicef à Madagascar. De 2010 à 2011, quelque 138.000 enfants ont quitté les bancs de l'école. Ce qui donne un total d'un peu plus de 500.000 enfants non scolarisés, en grande partie en raison de la crise politique et sociale.

Plus de 500.000 enfants malgaches non scolarisés

Dans les grandes villes, et notamment la capitale, Antananarivo, la déscolarisation des enfants est souvent liée à la perte de l’emploi des parents.

Après la fermeture de quelques usines, des familles modestes ont vu une baisse de leur revenu. En priorisant les dépenses du ménage, certains ont préféré ne plus envoyer les enfants à l’école. 

La situation inquiète plus d’un, surtout en sachant que juste avant les événements politiques de 2009, le taux de scolarisation paraîssait plutôt encourageant. Les chiffres officiels du ministère de l’éducation national faisait état à l’époque d’un taux de scolarisation d’environ 90%.