jeudi , 18 août 2022
enfrit
La sécurité des deux candidats en lice au second tour de l'élection présidentielle a été évoquée par la Commission électorale nationale et les chefs militaires. Les deux parties ont convenu d'assurer la sécurité de Jean Louis Robinson et de Hery Rajaonarimampianina jusqu'à la fin du processus électoral. Les deux candidats auront chacun quinze gardes du corps s'ils le désirent.

Quinze gardes du corps pour les candidats à la présidentielle

C’est le ministère de la Défense et le Secrétariat d’Etat en charge de la Sécurité Intérieure qui prendront en charge les gardes du corps qui seront issus de l’armée, de la Gendarmerie et de la police nationale. Le ministre de la Défense, le général Lucien Rakotoarimasy a toutefois précisé que tous les autres gardes rapprochées qui accompagnent déjà actuellement les candidats ne seront plus autorisés à les accompagner. On attend la réaction des deux candidats. Car ils ne pourront pas choisir eux-mêmes les hommes qui seront affectés à leur protection mais c’est le ministère qui les désignera.