vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Les mouvances politiques qui revendiquent la mise en œuvre des accords de Maputo ne peuvent pas accéder au stade de Mahamasina. La mairie a par contre autorisé un rassemblement sur la place d’Antsonjombe.

Rassemblement politique : Accès refusé au stade de Mahamasina

Mahamasina ou Antsonjombe, c’est la confusion totale. Le préfet de police d’Antananarivo a autorisé un rassemblement des partisans de la mise en œuvre des accords de Maputo. Dans une lettre officielle, la préfecture a toutefois fait savoir que c’est la mairie qui choisira le site pour l’organisation d’un tel rassemblement.

La mairie décide finalement d’autoriser les partisans issus des trois mouvances signataires des accords de Maputo à se rassembler à Antsonjombe. Leur demande officielle se rapportait pourtant au stade de Mahamasina, situé dans le centre d’Antananarivo. 

Pour la mairie et la préfecture de police, tout est clair. La manifestation devra avoir lieu à Antsonjombe, dans la partie Nord de la ville. Les initiateurs du rassemblement ont pourtant affirmé avoir négocié avec une entreprise locale qui aurait déjà obtenu l’autorisation d’occuper Mahamasina ce 26 janvier. Lalatiana Ravololomanana n’a pas hésité à cet effet à donner rendez-vous avec les trois mouvances à Mahamasina. 

La situation est actuellement très confuse. Ce qui est sûr est que les mouvances politiques n’apprécient guère tenir une manifestation à Antsonjombe, jugé trop excentrique.